Plasma Riche en Plaquettes (PRP)






Les micro-injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) régénèrent et rajeunissent la peau de certaines zones délicates et parfois difficiles à traiter comme les cernes, le cou et le dos des mains



Qu'est ce que c'est ?


Le PRP est une technique d’injection de plasma autologue riche en plaquettes, facteurs de croissance et cellules souches. Une fois réinjecté sous la peau du patient-donneur, le Plasma Riche en Plaquettes accélère le processus de cicatrisation en stimulant la synthèse de collagène, la revascularisation et la réparation des tissus. De ce fait, le PRP induit une augmentation progressive de l’épaisseur et de la vitalité de la peau. En raison de ses effets régénérateurs, le traitement par PRP fut initialement pratiqué en chirurgie réparatrice et en médecine du sport. Récemment c’est en médecine esthétique que la technique s’est le plus répandue, et avec grand succès.



LA PEAU ET SON VIEILLISSEMENT




Qu’est-ce-que la peau?


La peau est l’organe de l’être humain le plus important en superficie. Elle exerce une fonction de protection contre les agressions environnementales, tels les changements de température, les rayons UV, les produits toxiques, la fumée de tabac, etc. La peau participe à la perception sensorielle par des récepteurs appropriés et joue également un rôle important dans les échanges biochimiques et métaboliques en synthétisant diverses hormones telles la vitamine D, les neuropeptides, notamment la substance P, le peptide régulateur du gène de la calcitonine, l’adénocorticotropine, les mélanotropines et les endorphines (Funasaka, 1999). La peau est également impliquée dans la réponse immune (Wysocki, 1999).



La peau est composée de trois couches: l’épiderme, le derme et l’hypoderme.



L’épiderme est une couche non vascularisée composée de cinq «sous-couches» (de bas en haut): la couche basale (stratum basale); la couche épineuse (stratum spinosum); la couche granuleuse (stratum granulosum); la couche transparente (stratum lucidum); et la couche cornée (stratum corneum).

Le derme est composé d’une couche de tissu conjonctif dense et vascularisé. Il contient un réseau compliqué de:


  • cellules: fibroblastes, monocytes, lymphocytes, mastocytes
  • fibres de collagène et d’élastine
  • macromolécules synthétisées par les cellules (protéoglycans, glycosaminoglycans).


L’hypoderme est la couche sous-cutanée formée de tissu adipeux. Cette couche, dont l’épaisseur varie d’une personne à l’autre, sert de dépôt calorique et permet aussi d’isoler la chaleur et d’absorber les coups. L’hypoderme est composé majoritairement de cellules adipeuses et de fibroblastes.



Qu’est-ce-que le viellissement de la peau?





Le vieillissement de la peau est un phénomène génétiquement programmé, modulé par différents facteurs environnementaux tels que l’exposition aux rayons UV. Avec l’age, les trois couches de la peau sont altérées: l’épiderme et l’hypoderme s’atrophient et la composition du derme change (la prolifération cellulaire est diminuée, la synthèse des fibres et de la matrice extra cellulaire est altérée, les fibres de collagène et d’élastine sont modifiées post translationnellement, fragmentées, ou liées par des pontages inter- ou intra-protéiniques). Ces altérations résultent en une perte d’élasticité de la peau, une mauvaise hydratation des tissus, une diminution de la réparation des blessures, et l’apparition de rides (Ashcroft, 1997; Mariéthoz, 1998; Carrino, 2000).



Qu'estce que le PRP peut traiter ?



  • Les cernes
  • Les ridules du visage
  • Le décolleté froissé
  • La perte de cheveux


Informations Pratiques :



La procédure commence par un prélèvement sanguin. Le sang recueilli est immédiatement centrifugé afin d’en extraire le plasma concentré en plaquettes. Le médecin injecte ce plasma par mésothérapie dans les zones à traiter. Une séance de PRP dure environ une heure. Nous recommandons un protocole de 3 séances échelonnées sur 2 mois.



Résultats !



Les injections de PRP permettent une réjuvénation naturelle. Environ 2 à 3 mois après le premier traitement la peau devient plus souple, plus tonique, moins ridée et son teint est plus rosé, en particulier au niveau des cernes qui s’éclaircissent. Injecté dans le derme profond, le PRP a également une action volumatrice et restructurante. Des séances d’entretient régulières permettront à la peau de continuer à se régénérer sur le long terme.



Effets secondaires :



Grâce à la caractéristique autologue du PRP, les effets secondaires sont particulièrement minimes et peu nombreux. De légères rougeurs, gonflements et hématomes peuvent apparaître immédiatement après le traitement mais disparaitront dans les jours qui suivent.